Cap sur la Paix N° 1174 - 6 au 19 juillet 2020 Agrandir l'image

Cap sur la Paix N° 1174 - 6 au 19 juillet 2020

C1174

Neuf

Attention : dernière(s) pièce(s) disponible(s) !

3,32 €

En savoir plus

Mon voyage sur la voie de maître et disciple commença avec le traité de Nichiren Daishonin intitulé Sur l’établissement de l’enseignement correct pour la paix dans le pays.
Le jour où j’ai rencontré mon maître, Josei Toda, dans une réunion de discussion, deux ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale (en août 1947), il donnait en effet un cours sur ce traité. « Lorsque nous adoptons la foi dans le Gohonzon, dit-il aux participants, nous pouvons alors facilement manifester la bouddhéité dans notre propre vie. Mais quand je songe à nos familles, à notre pays et au monde troublé du xxe siècle, je n’ai qu’un souhait : éradiquer la souffrance et le malheur de la surface de la Terre. Voilà ce que signifie kosen rufu. Voulez-vous vous joindre à moi pour accomplir cette tâche ? »

Daisaku Ikeda

[page 3]

Table des matières

Le mot de la jeunesse

La relation de maître et disciple : le moteur de notre vie !
par Nicolas, responsable national des jeunes hommes

Éditorial de Daisaku Ikeda

Faisons briller avec éclat l’esprit de « l’enseignement correct pour la paix dans le pays »
Éditorial du Daibyakurenge, mensuel d’étude affilié au mouvement bouddhiste Soka au Japon, de juillet 2020.

D'hier à aujourd'hui

3 juillet 1945 - 3 juillet 1957 : deux vies liées par un même vœu

La question cash

« Inviter une personne en réunion de discussion m’est difficile. Comment faire ? »

La Nouvelle Révolution humaine

Volume 30, Chapitre 5 - Le chant de la victoire

La Nouvelle Révolution humaine et moi

« Un état de vie fort et joyeux dans toutes mes actions »
par Kevin, vice-responsable du département des jeunes hommes

Expérience (France)

« Si vous changez votre état de vie, votre environnement se mettra tout naturellement à changer lui aussi »
par Muriel

L'étude en question

À la découverte des écrits de Nichiren : L’hiver se transforme toujours en printemps (Écrits, 538)