Nouveau Discours de Daisaku Ikeda - Septembre 2017 - N° 309 Agrandir l'image

Discours de Daisaku Ikeda - Septembre 2017 - N° 309

D309

Neuf

4,25 € TTC

En savoir plus

Quatrième de couverture

Quand les gens parviennent à s’entendre et à travailler ensemble, c’est merveilleux. Le bouddhisme est un enseignement tourné vers la coopération et l’harmonie. L’expression bouddhique « différents par le corps, un en esprit » illustre cette approche. C’est le plus grand trésor de la Soka Gakkai.

Parler des autres derrière leur dos, ronchonner et se plaindre, ou encore comploter et conspirer – de tels comportements relèvent de l’égoïsme et de l’égocentrisme et sont le signe d’un esprit étroit et plein de préjugés. Cela conduit à la faute la plus grave en bouddhisme : troubler l’harmonie parmi l’assemblée des pratiquants.

J’espère que, en cas de problème ou de désaccord, les personnes concernées en parleront directement entre elles en vue de trouver une solution qui satisfasse tout le monde. Pour créer un mouvement bouddhiste harmonieux, la voie idéale consiste à avancer tous ensemble avec sagesse, en se fondant toujours sur la foi.

[page 17]

Table des matières

La sagesse pour créér le bonheur et la paix

Partie III - Kosen rufu et la paix mondiale
chapitre 23

Le bouddhisme du soleil - illuminer le monde

Foi, pratique et étude - les bases du bouddhisme de Nichiren - partie 3 [sur 3]
L’étude bouddhique au sein de la Soka Gakkai permet d’élever son état de vie
Traduit du Daibyakurenge, le mensuel d’étude affilié au mouvement Soka au Japon, de novembre 2016.

La Nouvelle Révolution humaine

Volume 30 - chapitre « Grande montagne »

Lexique