Commentaires des Ecrits de Nichiren - Volume 10 - Editions ACEP
search
  • Commentaires des Ecrits de Nichiren - Volume 10 - Editions ACEP

Commentaires des Ecrits de Nichiren - Volume 10 - Editions ACEP

4,27 €

La lettre La suprématie de la Loi a été écrite en 1275 par Nichiren, alors qu’il se trouvait au mont Minobu. Elle est adressée à Oto, la fille de Nichimyo, une croyante fervente qui habitait à Kamakura. Bien qu’envoyée à Oto, cette lettre était à l’évidence destinée à sa mère.

Quantité

Quatrième de couverture

Dans cette lettre, Nichiren aborde la question de l’Éveil des femmes et des personnes mauvaises. Les sûtras du Mahayana provisoire, antérieurs au Sûtra du Lotus, avaient établi qu’elles ne pouvaient atteindre la bouddhéité. Nombre de croyants étaient donc résignés à ce triste sort ; mais le Sûtra du Lotus dissipe radicalement de tels sentiments, en proclamant largement que toute personne possède le potentiel de la bouddhéité.

Par-dessus tout, et contrairement aux sûtras qui le précèdent, le Sûtra du Lotus enseigne l’Éveil des femmes. La fille du roi dragon, en entendant Manjusri prêcher le Sûtra du Lotus – l’« enseignement secret pour atteindre la bouddhéité en cette vie (sans changer d’apparence) » – manifesta instantanément l’état de bouddha. (…)

L’illumination de la fille du roi dragon est une condition préalable essentielle à celle de tous les êtres humains, car elle sert de preuve factuelle au principe de l’atteinte de la bouddhéité sans changer d’apparence. On pourrait dire qu’elle symbolise l’Éveil de l’humanité.

Daisaku Ikeda

16-932
36 Produits
Nouveau